vendredi, 19 décembre 2014|

2 visiteurs en ce moment

 

Décès du Docteur Nathanson, auteur du "Cri silencieux"

Décès du Dr. Nathanson, auteur du "Cri silencieux"Le Dr. Bernard Nathanson, gynécologue obstétricien américain, ayant supervisé et pratiqué de nombreux avortements avant de connaître un retournement de conscience complet, est mort d’un cancer à l’âge de 84 ans le 21 février 2011, chez lui, à New York.

Le Dr. Nathanson, qui avait formé des milliers de médecins à pratiquer l’avortement, estimait avoir lui-même interrompu 5000 grossesses et se déclarait "personnellement responsable de 75 000 avortements". Son entrée dans le "monde de l’avortement", écrira-t-il, commence dans les années 1940 quand il donne de l’argent à sa petite amie enceinte pour se faire avorter illégalement. En 1969, il aide à la création de l’organisation désormais connue sous le nom de NARAL Pro-Choice America et dans les années 1970, il dirige le Centre de Manhattan pour la santé reproductive et sexuelle, qui est alors le plus grand fournisseur d’avortements aux Etats-Unis.

L’arrivée des nouvelles technologies, dont l’imagerie par ultrasons et les enregistrements du cerveau et du coeur du foetus, l’amène à refuser de pratiquer des avortements. "Pour la première fois, écrira-t-il dans son autobiographie, on pouvait vraiment voir le foetus humain, le mesurer, le regarder, et vraiment s’attacher à lui et l’aimer". Auteur d’un film de 28 minutes intitulé "Le Cri Silencieux", qui montre au moyen de l’échographie l’avortement en temps réel d’un foetus féminin de 12 semaines, le Dr. Nathanson fut au coeur du débat tumultueux sur l’avortement au milieu des années 1980. Les images montrent un processus violent et effrayant. "Une fois encore, nous voyons la bouche de l’enfant grande ouverte dans un cri silencieux", décrit-il tandis que le médecin insère un tube d’aspiration. "Pour la première fois, nous allons regarder un enfant être déchiré, démembré, désarticulé, écrasé et détruit par les instruments en acier insensibles de l’avorteur." Le Dr. Nathanson connaît alors un revirement complet. A la fin des années 1970, il devient une figure éminente du mouvement pour l’abrogation des lois sur l’avortement. Son film est largement diffusé et projeté à la Maison Blanche par le président Ronald Reagan qui presse les membres du Congrès américain de voir le film et d’ "agir rapidement pour mettre fin à la tragédie de l’avortement". En 1985, Allan Rosenfield, alors président du Planning familial d’Amérique déclarera que ce film était "la plus puissante chose que le mouvement pour le droit à la vie ait présenté". Le Dr. Nathanson a produit un autre film intitulé "L’Eclipse de la Raison", qui décrit explicitement les avortements tardifs. En 1996, il est diplômé en bioéthique à l’Université Vanderbilt.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
A propos de CathoWeb.org
Les membres de la commission de dialogue théologique entre Églises catholique et orthodoxes, reconnaissent que l’Église de Rome « l’évêque de Rome est (...) le tout premier parmi les patriarches ». La réunification entre chrétiens d’Occident et d’Orient a sensiblement progressé. Dans un document publié le (...)
En savoir plus »