vendredi, 22 août 2014|

3 visiteurs en ce moment

 

Biographie du patriarche Alexis II de Moscou et de toute la Russie

Le patriarche Alexis II (Alexis Mikhaïlovitch Ridiger) est né le 23 février 1929 à Tallinn (Estonie) dans une famille profondément religieuse. Le père Michel Alexandrovitch Ridiger († 1962) était originaire de Saint-Pétersbourg et avait fait des études de droit, terminé le lycée dans l’émigration en Estonie, en 1940 il avait achevé trois années de cours de théologie à Tallinn et fut ordonné diacre, puis prêtre ; pendant 16 ans il fut le recteur de l’église de la Nativité de la Vierge à Tallinn, membre, puis président du conseil diocésain. Sa mère — Hélène Iosifovna Pisareva († 1959) était originaire de Revel (Tallinn).

Depuis son plus jeune âge, Alexis Ridiger servait à l’église sous la direction de son père spirituel, l’archiprêtre Jean Bogoyavlenski, qui devint plus tard l’évêque Isidore de Tallinn et d’Estonie († 1949). De 1944 à 1947, il est le sous-diacre de l’archevêque Paul (Dmirovski ; † 1946) de Tallinn, puis de l’évêque Isidore. Il étudie alors à l’école russe de Tallinn. En 1945, le sous-diacre Alexis reçoit la mission de préparer la cathédrale Saint-Alexandre-Nevski à sa réouverture (la cathédrale avait été fermée pendant l’occupation militaire). De mai 1945 à octobre 1946 il est serviteur de l’autel et responsable des ornements de la cathédrale. En 1946, il est psalmiste à l’église Saint-Siméon et en 1947 à l’église de Kazan de Tallinn. En 1947, il entre au séminaire théologique de Saint-Pétersbourg (à l’époque — Léningrad), qu’il achève avec mention en 1949. En première année de l’académie théologique de Saint-Pétersbourg, Alexis Ridiger est ordonné diacre le 15 avril 1950, puis prêtre le 17 avril, et nommé recteur de l’église de la Théophanie de Johvi dans le diocèse de Tallinn. En 1953, le père Alexis achève l’académie de théologie avec mention et reçoit le grade de candidat de théologie.

Le 15 juillet 1957, le père Alexis est nommé recteur de la cathédrale de la Dormition de Tartu et doyen de la région de Tartu. Le 17 août 1958 il est élevé au rang d’archiprêtre. Le 30 mars 1959, il est nommé doyen du doyenné de Tartu-Vilyandis du diocèse de Tallinn. Le 3 mars 1961, il prend la tonsure monacale dans la cathédrale de la Trinité de la laure de la Trinité-Saint-Serge. Le 14 août 1961, le hiéromoine Alexis est choisi comme évêque de Tallinn et d’Estonie avec mission de gérer provisoirement le diocèse de Riga. Le 21 août 1961, le hiéromoine Alexis devient archimandrite. Le 3 septembre, dans la cathédrale Saint-Alexandre-Nevski de Tallinn, est célébrée l’ordination épiscopale de l’archimandrite Alexis en évêque de Tallinn et d’Estonie ; le 14 novembre, l’évêque Alexis est nommé vice-président du département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou. Le 23 juin 1964, l’évêque Alexis est promu archevêque. A partir du 22 décembre 1964, l’archevêque Alexis devient chancelier du Patriarcat de Moscou, et membre permanent du Saint Synode. Il restera à ce poste jusqu’au 20 juillet 1986. Le 7 mai 1965, l’archevêque Alexis est nommé président du comité de l’éducation, et en est libéré le 16 octobre 1986, sur sa propre requête. Du 17 octobre 1963 jusqu’en 1979, l’archevêque Alexis est membre de la commission du Saint Synode de l’Église orthodoxe russe pour les questions d’unité chrétienne et de relations interconfessionnelles.
64-19 Le 25 février 1968, l’archevêque Alexis est promu métropolite. Le métropolite Alexis a une responsabilité importante comme membre de la commission pour la préparation du 50e anniversaire (1968) et du 60e anniversaire (1978) du rétablissement du patriarcat dans l’Église orthodoxe russe ; comme membre de la commission du Saint Synode pour la préparation du concile des évêques de 1971, et comme président du groupe d’organisation et président du secrétariat du concile ; à partir du 23 décembre 1980, il est vice-président de la commission de préparation de la célébration du millénaire du baptême de la Rus’ et président du groupe d’organisation de cette commission, puis du groupe de théologie — à partir de septembre 1986. Le 25 mai 1986, il est nommé président de la commission responsable de l’organisation des actions pour la réception des immeubles de l’ensemble architectural du monastère Saint-Daniel, de l’organisation et de la mise en œuvre de tous les travaux de restauration et de construction sur le territoire de celui-là d’un centre religieux et administratif pour l’Église orthodoxe russe. Il resta à ce poste jusqu’à sa nomination au diocèse de Saint-Pétersbourg (alors Léningrad). Le 29 juin 1986, il devient métropolite de Léningrad et de Novgorod avec mission de diriger le diocèse de Tallinn.

Le 7 juin 1990, lors du concile local de l’Église orthodoxe russe, il est élu patriarche de Moscou. Son intronisation a lieu le 10 juin 1990.
Il est co-président du comité russe d’organisation de la préparation au troisième millénaire et à la célébration du deuxième millénaire du christianisme (1998-2000). À l’initiative et avec la participation de Sa Sainteté le patriarche Alexis, eut lieu la conférence interconfessionnelle « Foi chrétienne et hostilité humaine » (Moscou, 1994). Sa Sainteté présida la conférence du comité consultatif chrétien interconfessionnel « Jésus-Christ hier et aujourd’hui, est le même, Il le sera pour l’éternité » (Hébr. 13, 8) ; « Le christianisme au seuil du 3e millénaire » (1999) ; le forum interreligieux de la paix (Moscou, 2000).

Sa Sainteté le patriarche Alexis est membre honoraire des académies théologiques de Saint-Pétersbourg et de Moscou, de l’académie orthodoxe de Crète (Grèce) ; docteur en théologie de l’académie théologique de Saint-Pétersbourg (1984) ; docteur en théologie honoris causa de l’académie théologique de Debrecen de l’Église réformée de Hongrie et de la faculté de théologie Jan Amos Komensky de Bratislava ; docteur en théologie honoris causa du séminaire général de l’Église épiscopale des États-Unis (1991) ; docteur en théologie honoris causa du séminaire (académie) de théologie Saint-Vladimir aux États-Unis (1991).

En 1992, il est élu membre de l’académie russe de l’éducation ; docteur en théologie honoris causa de l’université Alaska Pacific à Anchorage, Alaska, États-Unis (1993). Lauréat du prix A.E. Koulakovski de la république de Sakha (Iakoutie) « pour son action éminente pour la consolidation des peuples de la Fédération de Russie » (1993). La même année, Sa Sainteté reçoit le titre de professeur honoraire de l’université d’État d’Omsk pour les services rendus dans la sphère de la culture et de l’éducation. En 1993 — professeur honoraire de l’université d’État de Moscou pour services rendus dans le renouveau spirituel de la Russie. 1994 : docteur honoraire de l’université de Saint-Pétersbourg (24 janvier) ; docteur honoraire en théologie de la faculté de théologie de l’Église orthodoxe serbe de Belgrade (15 mai). Docteur honoraire en théologie de l’académie de théologie de Tbilissi (Géorgie, avril 1996) ; médaille d’or de l’université de Koshice ce pour la faculté de théologie orthodoxe (Slovaquie, mai 1996) ; membre d’honneur du Fonds international pour la charité et la santé ; président du conseil de surveillance pour la reconstruction de l’église du Christ-Sauveur.
Décoré de la plus haute distinction de la Fédération de Russie — l’ordre du saint apôtre André, de l’ordre « Pour les services rendus à la patrie », de nombreux ordres des Églises orthodoxes locales et d’ordres d’État de différents pays, ainsi que de décorations d’organisations civiles. En l’an 2000, Sa Sainteté est élu citoyen d’honneur de Moscou ; il est également citoyen d’honneur de Saint-Pétersbourg, Novgorod, des républiques de Mordovie, de Kalmykie, de Serguiev Posad, de Dmitrov. Sa Sainteté a été récompensé des prix nationaux de « l’homme de l’année », « Hommes remarquables de la décennie (1990-2000), qui ont contribué à la prospérité et à la glorification de la Russie », « l’Olympe national de russe » et le titre honoraire d’« homme du siècle » (Celovek-epokha).

De plus, Sa Sainteté le patriarche est lauréat du prix international « Perfection. Bien. Gloire », accordé par l’Institut biographique de Russie (2001), et du prix « Personne de l’année », accordé par le holding « Top secret » (2002). Le 24 mai 2004 le patriarche Alexis a reçu, pour services rendus pour le renforcement de la paix, de l’amitié et de la concorde entre les peuples, la récompense de l’ONU « Apôtre de la justice », ainsi que l’ordre de Pierre-le-Grand (1er degré) avec le numéro 001. Le 31 mars 2005, le patriarche reçoit l’ordre « Étoile d’or pour la fidélité à la Russie » ; le 18 juillet 2005 — l’ordre civil : étoile d’argent « Reconnaissance de la société » numéro un « pour son activité zélée à soutenir socialement et spirituellement les vétérans de la grande guerre patriotique en relation avec le 60e anniversaire de la grande victoire ».

Pendant ses années d’épiscopat, le patriarche Alexis a visité de nombreux diocèses de l’Église orthodoxe russe et de nombreux pays du monde, il a participé à de nombreux évènements de l’Église. Il a publié plusieurs centaines d’articles dans la presse religieuse et laïque de Russie et de l’étranger, des discours et des travaux sur des thèmes théologiques, historiques, pacifistes et autres.

Le patriarche Alexis a dirigé les conciles des évêques des années 1992, 1994, 1997, 2000 et 2004 et les réunions du Saint Synode. En tant que patriarche, il a visité 83 diocèses (à plusieurs reprises pour nombre d’entre d’eux), a effectué plus de 120 voyages dans le diocèse, avec pour dessein essentiel de pourvoir aux besoins pastoraux des communautés éloignées, de renforcer l’unité ecclésiastique et apporter le témoignage de l’Église face à la société.

Pendant son activité épiscopale, Sa Sainteté le patriarche Alexis a présidé à 84 ordinations épiscopales (dont 71 comme patriarche), a ordonné plus de 400 prêtres et presque autant de diacres.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
A propos de CathoWeb.org
Les membres de la commission de dialogue théologique entre Églises catholique et orthodoxes, reconnaissent que l’Église de Rome « l’évêque de Rome est (...) le tout premier parmi les patriarches ». La réunification entre chrétiens d’Occident et d’Orient a sensiblement progressé. Dans un document publié le (...)
En savoir plus »