mercredi, 3 septembre 2014|

3 visiteurs en ce moment

 

Benoît XVI encourage à transformer la culture numérique par l´Evangile

ROME, Jeudi 29 octobre 2009 (ZENIT.org) - Benoît XVI a relevé aujourd’hui le grand malentendu qui existe dans certains milieux d’Eglise qui conçoivent les moyens de communication comme de simple « moyens » en oubliant qu’ils ont façonné la culture d’aujourd’hui.

Pour cette raison, le pape a invité les chrétiens à intégrer l’Evangile dans cette « nouvelle culture » « créée par la communication moderne », pour transformer « le continent numérique » par « la seule Parole qui peut sauver l’homme ».

C’est ce que Benoît XVI a expliqué ce jeudi matin, en recevant les participants à l’Assemblée plénière du Conseil pontifical pour les communications sociales. Le pape a prononcé un discours dans lequel il a analysé un passage du magistère de Jean-Paul II considéré par les experts comme l’un des sommets de la réflexion chrétienne sur la communication.

Dans l’encyclique « Redemptoris missio », publiée le 7 décembre 1990, Jean-Paul II explique en effet que l’engagement dans les médias « n’a pas pour seul but de démultiplier l’annonce. Il s’agit d’une réalité plus profonde car l’évangélisation même de la culture moderne dépend en grande partie de leur influence ».

Il ajoutait, au numéro 37 : « Il ne suffit donc pas de les utiliser pour assurer la diffusion du message chrétien et de l’enseignement de l’Eglise, mais il faut intégrer le message dans cette « nouvelle culture » créée par les moyens de communication modernes ».

Benoît XVI a expliqué que « avant même de naître des contenus, la culture moderne naît du fait même de l’existence de nouveaux moyens de communiquer qui utilisent de nouveaux langages, se servent de nouvelles techniques et créent de nouveaux comportements psychologiques ».

« Tout cela constitue un défi pour l’Eglise appelée à annoncer l’Evangile aux hommes du troisième millénaire en conservant intact son contenu, mais en le rendant compréhensible aussi grâce à des instruments et des moyens conformes à la mentalité et aux cultures d’aujourd’hui ».

Le pape a lancé un appel à tous ceux qui, dans l’Eglise, oeuvrent dans le domaine de la communication et ont une responsabilité de guide pastoral, « à savoir relever les défis que posent ces nouvelles technologies à l’évangélisation ».

Dans une déclaration à ZENIT à l’issue de l’audience papale, Mgr Claudio Maria Celli, président du Conseil pontifical pour les communications sociales, a confirmé l’importance de cette réflexion ultérieure de Benoît XVI sur le panorama ouvert par Jean-Paul II, car il s’agit du nouveau contexte dans lequel l’Eglise est appelée à évangéliser.

Benoît XVI a expliqué dans son discours que c’est le motif qui l’a amené à consacrer le Message pour la Journée mondiale des communications sociales de cette année au thème suivant : « Nouvelles technologies, nouvelles relations. Promouvoir une culture de respect, de dialogue, d’amitié ».

Ce document, a-t-il ajouté, visait à encourager « les responsables des processus de communication à tous les niveaux, à promouvoir une culture du respect de la dignité et de la valeur de la personne humaine, un dialogue enraciné dans la recherche sincère de la vérité, de l’amitié non pas en tant que fin en soi mais capable de développer les dons de chacun pour les mettre au service de la communauté humaine ».

Dans ce contexte, le pape estime que l’Eglise est appelée à exercer une « diaconie de la culture » dans le « continent numérique » d’aujourd’hui, « en en parcourant les chemins pour annoncer l’Evangile, la seule Parole qui peut sauver l’homme ».

Benoît XVI a confié au Conseil pontifical pour les communications sociales la mission « d’approfondir chaque élément de la nouvelle culture des media, en commençant par les aspects éthiques, et de fournir un service d’orientation et de guide pour aider les Eglises particulières à saisir l’importance de la communication, qui représente désormais un point ne pouvant être exclu d’aucun programme pastoral ».

Le pape a conclu en rappelant que « pour les croyants, la nécessaire valorisation des nouvelles technologies médiatiques doit cependant toujours être soutenue par une constante vision de foi, en sachant qu’au-delà des moyens utilisés, l’efficacité de l’annonce de l’Evangile dépend en premier lieu de l’action de l’Esprit Saint, qui guide l’Eglise et le chemin de l’humanité ».

Jesús Colina

© Innovative Media, Inc.

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
A propos de CathoWeb.org
Les membres de la commission de dialogue théologique entre Églises catholique et orthodoxes, reconnaissent que l’Église de Rome « l’évêque de Rome est (...) le tout premier parmi les patriarches ». La réunification entre chrétiens d’Occident et d’Orient a sensiblement progressé. Dans un document publié le (...)
En savoir plus »