mercredi, 23 juillet 2014|

5 visiteurs en ce moment

 

L’Eucharistie (27)

(Jean-Paul II, lettre apostolique Le Jour du Seigneur, n° 67). « Étant donné que, pour ne pas se perdre dans le vide ou devenir une source d’ennui, le repos doit apporter lui-même un enrichissement spirituel, une plus grande liberté, la possibilité d’une contemplation et d’une communion fraternelle, les fidèles choisiront, parmi les moyens de se cultiver et les divertissements offerts par la société, ceux qui s’accordent le mieux avec une vie conforme aux préceptes de l’Évangile » (n° 68). « Le dimanche doit également donner aux fidèles l’occasion de se consacrer aux œuvres de miséricorde, de charité et d’apostolat » (n° 69). « De fait, dès les temps apostoliques, le rassemblement dominical a été pour les chrétiens un moment de partage fraternel avec les plus pauvres » (n° 70).

« Le dimanche chrétien est donc tout autre chose qu’une évasion. Il est plutôt une « prophétie » inscrite dans le temps, une prophétie qui oblige les croyants à suivre les pas de Celui qui est venu « porter la bonne nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs la délivrance et aux aveugles le retour à la vue, renvoyer en liberté les opprimés, proclamer une année de grâce du Seigneur » (Luc 4, 18-19). À son école, dans la mémoire dominicale de la Pâque et se souvenant de sa promesse : « Je vous laisse la paix ; c’est ma paix que je vous donne » (Jean 14, 27), le croyant devient à son tour artisan de paix » (n° 73).
En

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d'abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n'oubliez pas d'indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

 
A propos de CathoWeb.org
Les membres de la commission de dialogue théologique entre Églises catholique et orthodoxes, reconnaissent que l’Église de Rome « l’évêque de Rome est (...) le tout premier parmi les patriarches ». La réunification entre chrétiens d’Occident et d’Orient a sensiblement progressé. Dans un document publié le (...)
En savoir plus »